Pour lire les positions du MOC, cliquez ici

5 TRACTS1 VignIl est absolument faux d’affirmer que notre système de pensions n’est pas finançable !
• D’ici 2040, la richesse du pays devrait encore augmenter de 45%.
• Notre société est totalement capable d’assumer le vieillissement de la population.
• Le financement de notre système de pensions résulte de choix politiques.

Pour financer notre système de pensions, le MOC propose :
• une juste contribution de l’ensemble des revenus ;
• une lutte renforcée contre la fraude et l’évasion fiscales ;
• une politique volontariste de création d’emplois via, par exemple, une réduction collective du temps de travail.

5 TRACTS3 VignIl est absolument faux d’affirmer que nos pensions sont trop élevées !
• Par rapport au salaire moyen, la pension moyenne en Belgique figure parmi les plus basses de l’Union européenne.
• Près d’un pensionné sur cinq est sous le seuil de pauvreté.
• Le ministre des Pensions pense à réduire ou supprimer la prise en compte de toutes les périodes assimilées de chômage ou de prépension, ce qui réduira encore le montant de certaines pensions.

Le MOC propose :
• une revalorisation des pensions légales via une harmonisation par le haut entre régimes ;
• une véritable liaison des pensions au bien-être ;
• le maintien de toutes les périodes assimilées.

5 TRACTS3 VignNon, M. Bacquelaine, votre réforme des pensions ne bénéficiera pas aux femmes, que du contraire !
• Aujourd’hui déjà, beaucoup de femmes sont bien loin d’atteindre une carrière complète. Leur pension est donc en moyenne très faible (moins de 900 e en moyenne par mois).
• Supprimer ou réduire la prise en compte des périodes assimilées (chômage, crédit-temps, prépension,…) va plus encore réduire leur niveau moyen de pension.
• Avec les réformes en cours, beaucoup de femmes seront condamnées à travailler jusqu’à 67 ans.

Le MOC propose :
• que les années de carrière à temps partiel soient pleinement prises en compte ;
• une pension décente pour les femmes comme pour les hommes, ce qui passe, à terme, par une individualisation des droits.

5 TRACTS4 VignNon, il ne faut pas forcément travailler plus longtemps !
• La nécessité d’allonger les carrières est un faux argument pour justifier les mesures antisociales du gouvernement.
• Le vrai enjeu est le vieillissement de la population lié au baby-boom des années 50-60.
• Ce vieillissement est finançable ! Il s’agit d’un choix politique qui passe par une autre répartition des richesses.

Le MOC s’oppose à :
• tout recul de l’âge de la pension.

Le MOC propose :
• de faciliter l’accès à la pension anticipée ;
• des mesures d’aménagement de fins de carrière.

5 TRACTS5 VignNon, les pensions complémentaires ne sont pas une solution d’avenir !
• L’avenir, c’est renforcer le premier pilier des pensions, plus solidaire.
• Les pensions complémentaires ouvrent la voie à la privatisation de la sécurité sociale et creusent les inégalités.
• Les pensions complémentaires permettent de payer moins d’impôts et de cotisations… qui ne bénéficieront donc pas au financement de la sécurité sociale !
Le MOC propose :
• le renforcement du système des pensions légales, plus solidaire et plus durable !

© 2015 MOC - Mouvement Ouvrier Chrétien du Brabant Wallon | Admin

25 Boulevard Fleur de Lys - 1400 - Nivelles - Belgique - Téléphone : 067 21 89 91