Les allocations familiales, j'y tiens !

allocations familialesÀ l'heure où les pouvoirs publics définissent les allocations familiales de demain, Vie Féminine tient à rappeler à quel point ce revenu et ce droit sont essentiels pour les familles et les femmes. C'est pourquoi le 2 décembre, à la veille de la Saint-Nicolas, époque de la traditionnelle liste de cadeaux pour les enfants, Vie Féminine donnera le coup d'envoi de sa nouvelle campagne : Les allocations familiales, j'y tiens !

En Belgique, les allocations familiales font depuis longtemps partie du quotidien des familles. Si jusqu'à présent, elles relevaient de la responsabilité de la sécurité sociale fédérale, depuis le1er juillet 2014, les allocations familiales sont aux mains des régions. Une réforme qui pourrait s'accompagner de grands changements.

Nous avons vu dans ce transfert aux régions et la mise sur pied d'un nouveau modèle pour les allocations familiales l'opportunité pour les femmes de faire entendre leur voix sur une politique qui les touche de près au quotidien. C'est en général les femmes qui perçoivent les allocations et gèrent les dépenses concernant les enfants. Ce dossier impacte par conséquent directement leurs droits et leur autonomie économique.

Avec cette campagne, Vie Féminine souhaite donner de la visibilité aux réalités et aspirations des femmes en la matière.

Un revenu complémentaire essentiel dans le budget des familles

Lorsque les  femmes s'expriment  sur les allocations familiales,  elles montrent  qu'il s'agit d'une part importante du budget familial. Les allocations familiales permettent même à certaines familles de garder la tête hors de l'eau. Selon l'ACAF[1], plus de 6 ménages sur 10 auraient du mal à joindre les deux bouts sans les allocations familiales.[2]

Un système universel, solidaire et accessible... Mais pas toujours suffisant.

Par le biais de cette campagne, Vie Féminine souhaite  également sensibiliser la population à l'importance de conserver un système d'allocations familiales universel, solidaire et accessible tout en le repensant à la lumières des enjeux actuels (détricotage de la sécurité sociale, augmentation des inégalités sociales, mutations familiales, précarité des femmes seules avec enfants, accessibilité aux services comme l'accueil de l'enfance, l'école, les « loisirs », etc.).

Vie Féminine constate que de nombreuses femmes sont plutôt satisfaites par le système des allocations familiales. En particulier lorsqu'elles peuvent consacrer une partie de cette somme

directement au bien-être et à l'épanouissement de leurs enfants : vêtements, santé, frais scolaires, activités sportives ou de loisirs, vacances, épargne,...

Néanmoins, nous avons pu identifier certains éléments qui posent problème aujourd'hui. Citons par exemple :

- Des démarches qui se complexifient quand la situation sort de l'ordinaire et qui compliquent l'accès à ce droit ;

- Un système qui n'est plus toujours en phase avec les familles d'aujourd'hui et les réalités multiples de la précarité (revenus insuffisants, monoparentalités, handicap,...)

- Des montants parfois insuffisants, en particulier dans le cas du premier enfant ;...

Vie Féminine suivra avec beaucoup d'attention les changements découlant du transfert de la compétence des allocations familiales et interpellera les responsables politiques afin qu'ils prennent en compte les réalités de vie des femmes et leurs besoins. Parce que les allocations familiales, nous y tenons !

Action de lancement de la campagne « Les allocations familiales, j'y tiens ! »

Pour les femmes, les allocations familiales, ce n'est pas un cadeau, mais bien un droit ! C'est pourquoi nous inviterons les passantes à remplir une carte postale expliquant pourquoi elles tiennent à un système d'allocations familiales accessible, solidaire et adapté à la vie d'aujourd'hui.

Nous remettrons ensuite ces cartes aux ministres compétents en région wallonne et bruxelloise.

Où : Rue de Fer, Namur (à hauteur du café de Namur)

Quand : mercredi 2 décembre 2015 de 11h à 13h

Contacts

Cécile DE WANDELER – Bureau d'étude

02 227 13 12 – coord-etude-doc@viefeminine.be

Jennifer FILECCIA – chargée de communication

02 227 13 28 – communication@viefeminine.be

© 2015 MOC - Mouvement Ouvrier Chrétien du Brabant Wallon | Admin

25 Boulevard Fleur de Lys - 1400 - Nivelles - Belgique - Téléphone : 067 21 89 91